Un été riche en concerts le midi à Bruxelles et Louvain

Du 1er juillet au 28 août 2015, le festival Midis-Minimes déclinera quotidiennement une programmation musicale variée au coeur du Conservatoire royal de Bruxelles. Chaque jour, à 12h15 précises, le festival proposera un concert de 35 à 40 minutes maximum qui permettra à un public fidèle et curieux de découvrir de nouveaux univers sonores ou de redécouvrir des chefs-d'oeuvre consacrés.

La programmation sera jeune, comme l'atteste déjà le concert d'ouverture des Brussels Young Strings, placés sous la direction de Dirk Van de Moortel, avec Lorenzo Gatto et Yossif Ivanov - tous deux lauréats du Concours Reine Elisabeth - en solistes. Cette tendance se maintiendra tout l'été, les jeunes musiciens étant nombreux cette année, certains peu connus en Belgique mais tous engagés dans des carrières internationales, qui mettront leur talent au service de chefs-d'oeuvre bien connus du « grand répertoire » autant que d'oeuvres rares.

Traditionnellement, le festival se décline à travers 5 cycles correspondants aux jours de la semaine. Ainsi, le lundi est consacré aux musiques dites "ouvertes" tandis que les quatre autres jours se partagent les différentes périodes de l'histoire de la musique, du Moyen-Age à la musique contemporaine.

Lundi - le cycle 'musiques ouvertes' présentera de nouvelles démarches créatives qui trouveraient plus difficilement leurs places dans la programmation des autres cycles. Parmi elles, une version des Variations Goldberg de Bach à l'accordéon chromatique par Philippe Thuriot ; une interprétation de la 14e Rhapsodie hongroise de Lizst par le pianiste Ferenc Vizi accompagné par un ensemble de musiciens tziganes hongrois ; deux concerts de saxophones, la découverte des musiques savante et populaire du Népal avec l'ensemble Sukarma ou encore un voyage sur les traces des caravanes entre Babylone et l'Afghanistan avec la chanteuse Gülay Hacer Toruk.

Mardi - le cycle 'musique ancienne' parcourra les premières pages de notre histoire de la musique jusqu'à la fin du XVIIe. Escale prévue en Italie d'abord, avec l'ensemble Alla Francesca qui présentera l'art de la frottola, et en Angleterre, ensuite, avec les Fantasies pour consort de violes de John. Suite du voyage en Espagne et en Amérique Latine, pour y danser aux rythmes des Villancicos, passacalle, spagnoletta, canario et folia avec La Cetra d'Orfeo. Retour en Italie pour finir, pour y entendre des oeuvres de Caccini, Frescobaldi, Merula, Strozzi… tantôt par la mezzo-soprano Anna Reinhold accompagnée par le luthiste Thomas Dunford, tantôt par la soprano Lore Binon accompagnée par une viole, un théorbe, une harpe et un clavecin.

Mercredi - le cycle 'XVIIIe' mettra en lumière ce siècle en mutation à travers les évolutions de style fondamentales qui le traversent: du baroque au classicisme. Pour ne citer qu'eux, pas moins de trois concerts seront consacrés à Johann Sébastian Bach dont deux dédiés à son oeuvre pour clavier: au clavecin (Jean Rondeau) et au piano (David Bismuth). Le public pourra également entendre des oeuvres de Mozart, Haydn, Devienne…

Jeudi - le cycle 'XIXe' mettra en avant la variété inestimable de chefs-d'oeuvre qu'a permis l'avènement de l'individualité creative. Outre les concerts de quatuor à cordes et les récitals de piano à découvrir pendant les deux semaines, la programmation de cet été est concentrée à la sonate. Ainsi, le public découvrira le clarinettiste Pascal Moraguès, la hautboïste Celine Moinet, le violoncelliste Sébastien Walnier et la violoniste Tatiana Samouil à travers différentes grandes sonates de leurs répertoires respectifs. Autre grand rendez-vous de cet été: le Quintette pour piano et cordes en fa mineur de Franck par le pianiste Guillaume Vendredi - le cycle 'XXe -XXIe' voyagera à travers la réinvention continue de l'écriture musicale qui émane de ce siècle. La programmation sera essentiellement tournée vers les compositeurs venus de l'ancienne URSS ou des pays de l'Est : Bartók (Hongrie), Szymanowski (Pologne), Chostakovich (Russie), Schnittke (Russie), Leoš Janácek (Tchéquie) ou encore le Giya Kancheli (Géorgie). Deux concerts feront l'exception avec une programmation américaine: Steve Reich, Gershwin, Barber, Bernstein…

Deux semaines thématiques entrecouperont la structure hebdomadaire du festival. Forts du succès de cette semaine à thème en 2014, l'univers du "Quatuor à cordes" sera à nouveau exploré du 6 au 10 juillet. Rendez-vous est donc pris avec de jeunes quatuors comme le Zerkalo Quartet (Belgique), le Quatuor Van Kuik (France) et le quatuor MP4 (Belgique) et d'autres confirmés depuis de nombreuses années comme le Henschel Quartett (Allemagne) ou le Quatuor Alfama (Belgique). Ce sera également l'occasion d'entendre deux quatuors de Haydn (Henschel), le 15e et dernier quatuor de Schubert (Zerkalo), le Quatuor op. 80 de Menselssohn (Van Kuijk), le Quatuor 'Américain' de Dvorák (Alfama) et Different trains, une oeuvre pour quatuor à cordes et bande magnétique de Steve Reich.

Présente au sein de la programmation depuis presque 10 ans, la semaine "piano" conviera, elle, les mélomanes amateurs de l'instrument autour de son riche répertoire du 17 au 22 août et présentera les pianistes français David Bismuth (Bach, père et fils) et Nicolas Stavy (Brahms), les pianistes japonais Momo Kodama (Mendelssohn, Schumann) et Kaito Kobayashi (Chopin), ainsi que la Luxembourgeoise Cathy Krier avec le programme de son dernier CD (Rameau/Ligetti), salué par la critique.

La clôture du festival, le 28 août, sera confiée à l'octuor de violoncelle belge Ô-Celli, constitué des solistes des orchestres de la Monnaie, de l'Opéra Royal de Wallonie, de l'Orchestre National, de l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège, de l'Orchestre National de Lille, du Klassische Philharmonie Bonn).

A noter également, la 14e édition du festival Zomer van Sint-Pieter à Louvain en coproduction avec le 30CC Leuven qui proposera quatre concerts par semaine à 12h15 à la Sint-Michielskerk et au 30CC/Schouwburg.

Les Midis-Minimes laissent entrevoir une programmation dense et variée pour cette édition 2015. Edition qui ne serait aussi qualitative sans un public osant se laisser porter par une sélection riche en découvertes depuis 29 ans maintenant !

Plus d'info : www.midis-minimes.be et www.zomer-van-sint-pieter.be
Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Dossiers

Plus de dossiers
Top