Ces chansons ne parlent pas du tout de ce que vous pensiez

Ces chansons ne parlent pas du tout de ce que vous pensiez © Shutterstock

Nous pensons très bien savoir de quoi parlent des tas de chansons connues. Souvent d'amour... Ou de rupture.  Nous sommes pourtant parfois tout à fait à côté de la plaque. Lisez la suite et découvrez la signification surprenante de certains textes de chansons très connues.

« Every Breath You Take » – The Police

« Every Breath You Take » – The Police © Shutterstock

Le grand classique des textes de chansons mal compris. Ce n'est pas une chanson d'amour romantique mais l'histoire d'un harceleur possessif. Même le chanteur Sting trouve le texte sinistre.

« Slide » – Goo Goo Dolls

« Slide » – Goo Goo Dolls © Shutterstock

Encore un titre qui sonne comme une chanson d'amour. Alors que le texte parle d'une adolescente issue d'un milieu catholique qui tombe enceinte. La jeune fille et son ami discutent de la suite de leur histoire : avortement ou mariage ?

« Wake Me Up When September Ends » – Green Day

« Wake Me Up When September Ends » – Green Day © Shutterstock

En voyant le clip vidéo, des tas de gens ont pensé que Green Day faisait des allusions subtiles à la guerre. Alors que cette chanson a été écrite en souvenir du père du chanteur Billy Joe Armstrong qui est mort d'un cancer quand Billy était enfant.

« Like a Virgin » – Madonna

« Like a Virgin » – Madonna © Shutterstock

Contrairement à ce que laisse entendre le titre, cette chanson ne parle pas du tout de la perte de la virginité. C'est Billy Steinberg qui l'a écrite. Il y raconte à quel point il a été marqué émotionnellement par la fin d'une relation, puis a entamé une nouvelle histoire dans laquelle il s'est senti « comme neuf ».

« Poker Face » – Lady Gaga

« Poker Face » – Lady Gaga © Shutterstock

Encore un tube qui a une signification étonnante. Après de nombreuses hypothèses sur le sens de sa chanson, Lady Gaga a fini par reconnaître qu'elle y parle de ses expériences personnelles sur la bisexualité. Elle était avec un homme mais fantasmait sur une femme. Dans ce genre de situation, il est toujours bien utile d'avoir le visage impassible...

« Summer of '69 » – Bryan Adams

« Summer of '69 » – Bryan Adams © Shutterstock

Quel coquin, ce Bryan Adams ! Parce que « Summer of 69 » ne parle pas du tout de quelqu'un qui se souvient avec plaisir du superbe été de 1969. Bryan Adams a admis lui-même que cette chanson parlait de sexe. Ce qui est quand même très surprenant quand on sait qu'en 1969, il n'avait que 10 ans. Les plus beaux jours de sa vie étaient encore devant lui.

« Lucy in the Sky with Diamonds » – The Beatles

« Lucy in the Sky with Diamonds » – The Beatles © Shutterstock

Bien qu'on ait souvent dit que cette chanson parlait de LSD (ou du moins qu'elle avait été écrite sous l'influence de cette drogue), John Lennon a expliqué un jour qu'elle parlait d'un tableau que son fils Julian avait fait à l'école. Il y avait représenté sa copine Judy... dans le ciel avec des diamants.

« I Don't Like Mondays » – The Boomtown Rats

« I Don't Like Mondays » – The Boomtown Rats © BBC.co.uk

Nous donnons volontiers raison aux Boomtown Rats : qui n'a pas horreur du premier jour de la semaine ? Mais cette chanson parle d'un sujet beaucoup moins léger. Elle raconte l'histoire d'une ado qui décide un jour de tuer plusieurs professeurs et élèves dans son école. Quand la police lui demande pourquoi elle a fait cela, elle répond : « I don't like Mondays ».

« Waterfalls » – TLC

« Waterfalls » – TLC © Shutterstock

Cette chanson de TLC, le groupe de filles qui a connu le succès dans les années 90, ne parle absolument pas de la beauté naturelle des cascades. On découvre au fil des strophes que les sujets abordés sont beaucoup plus graves : amour libre, HIV/SIDA et trafic de drogue illégal.

« Harder to Breathe » – Maroon 5

« Harder to Breathe » – Maroon 5 © Shutterstock

Comme de nombreuses autres chansons de Maroon 5, on pourrait croire que « Harder to Breathe » parle de « Jane », l'ex-compagne du chanteur Adam Levine. Elle avait en effet été la muse du premier album du groupe. Mais il n'en est rien : cette chanson parle de la pression exercée par la firme de disques sur le groupe pour l'inciter à écrire plus de musiques. La chanson est donc en réalité l'expression de la frustration à l'égard d'un patron.

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Dossiers

Plus de dossiers
Top